Scénariste

Nessim Chikhaoui

Tu es intéressé par le métier de scénariste ? Tu souhaiterais en faire ta vocation ? Paris Vision Libre a questionné Nessim Chikhaoui, scénariste de talent qui a participé aux scénario de la série du film Les Tuches (réal. Olivier Barroux), mais également au film Le Doudou (réal. Philippe Mechelin, Julien Hervé), pour nous parler de son métier d’écrivain au cinéma.
Un scénariste qui excelle dans le genre de la comédie et est un des facteur du succès de ces films co-écrits (5 500 523 d’entrées pour Les Tuches 3 sortie en 2018, 355 004 pour Le Doudou).

Aujourd’hui il nous explique ce qu’est le métier de scénariste, en quoi est-il important, ses enjeux, ses conditions de travail…

Bonjour Monsieur Chikhaoui

En quoi consiste votre métier ? En quoi est-il indispensable ?

Mon métier consiste à raconter des histoires.
Il est indispensable car il permet de divertir les gens lorsqu’il s’agit de comédies, ou bien leur faire découvrir des sujets ou des environnements qu’ils peuvent ne pas connaître (ex Les Misérables ou Hors-Normes)

Pouvez vous décrire la chaîne de production?

En ce qui concerne la chaîne de production en général le scénariste propose une idée de film à un producteur. Ce dernier investit dans le développement de cette histoire. Une fois qu’il obtient la version qu’il estime satisfaisante il tente de trouver des financements (Chaines télé, CNC, Aide des régions…) et un distributeur (Pathé, Gaumont, Le Pacte…).

Il y a t-il une journée/semaine type ? Travaillez-vous dans un bureau ou depuis chez vous ? Seul ou en groupe?

Il n’y a pas de journée type. Je vais parfois au bureau que le producteur me prête ou bien j’écris de chez moi ou dans un café. Il suffit d’avoir un ordinateur et d’écrire. Sur mon projet actuel je travaille seul mais j’ai surtout écrit avec d’autres auteurs.

Avec quel statut? Free-lance, salarié ?

Je suis auteur, je suis payé aux différentes étapes du scénario (Rendu de la Version 1, V2 et ensuite Version Définitive, puis lorsque le scénario part au financement). Pas de projet pas de rémunération.

Quel a été votre parcours scolaire, professionnel, pour être arrivée à devenir scénariste ?

J’ai été éducateur (en Foyer puis en AEMO) pendant 10 ans. Un jour j’ai voulu raconter une histoire qui me tenait à cœur, donc j’ai écrit tous les soirs après mes journées de travail, ensuite je l’ai présenté à un scénariste.

Quelles sont selon vous, les compétences, les qualités à avoir pour être scénariste ?

Pour moi, pour être un bon scénariste il faut être : imaginatif, observateur, autonome, curieux et surtout travailleur. Sans oublier d’être sincère.

Quels sont selon vous, les avantages et les inconvénients de ce métier ?

Je dirais que le principal avantage est de gérer son planning et d’avoir du temps libre pour soi. Ce qui permet d’aller voir des films ou de lire des livres. Les inconvénients peuvent être parfois la solitude lorsque l’on travaille seul, et le risque de ne pas avoir de projet financé.

Merci Nessim Chikhaoui !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :